Traitements : canitie, cheveux cassants et mous

Il est important de connaître les différents traitements adéquats à chaque problème capillaire.

Canitie

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Canitie

Canitie

Le but du traitement est de repigmenter  les cheveux… ce qui set extrêmement difficile.

Bien que les résultats que vous pouvez obtenir se révèlent inconstants et bien « maigres », voici ce que vous pourriez faire :

  • emploi de préparations à base d’acides amino-benzoïques ou de lotions à base d’acide pentothénique et de ses dérivés ; les expériences effectuées sur l’animal montrent que des injections d’acide pentothénique empêchent le grisonnement des poils chez le renard argenté et que le pelage des rats soumis à un régime carencé en acide pentothénique blanchissent.
  • bains d’huiles polyvitaminés telle l’huile de ricin, englobant toute la chevelure

Après ces traitements, vous pourriez tenter aussi le traitement suivant :

  • application d’une lotion à base de tyrosine et, d’après P. Rovesti, du jus de pomme stabilisé qui contient un ferment : la tyrosinase qui transermerait la tyrosine en mélanine
  • après un temps de pause suffisant pour permettre le transit de ces substances dans le cheveu et le cuir chevelu, exécuter un brossage du cuir chevelu et des cheveux
  • faire de la Haute Fréquence pendant 3 à 5 minutes avec un peigne en quartz.

Rappelons encore une fois que, malgré ces soins « très savants » les résultats sont inconstants et très partiels.

Cheveux cassants

Cassures d’origines traumatique

But du traitement

Redonner leur intégrité aux cheveux traumatisés par des permanentes, des décolorations, un abus de lotions trop fortement alcoolisés… qu’il s’agisse d’une cassure à la tige ou d’une cassure à la pointe.

C’est une traitement relativement simple et efficace.

  • supprimer tout d’abord la cause du traumatisme ; ainsi par exemple, si la permanente doit être incriminée, ne plus en faire tant que vous n’aurez pas « réparé » le cheveu abimé
  • shampooings très doux à base de protéines
  • bains d’huile de ricin d’hydro-soluble
  • faire suivre le bain d’une vaporisation chaude ; la vapeur d’eau contribue à rendre plus solide la kératine et redonne aux cheveux leur brillant naturel
  • placer autour de la chevelure une serviette chaude et humide pendant 15 à 20 minutes
  • alterner l’application de bains de vapeur avec le procédé suivant : passer sur les cheveux huilés, un tonique ou une préparation à base d’eau de mer : vous reminéraliserez la kératine et durcirez les cheveux par un apport de substances minérales

Fréquence des séances

2 fois par semaine.

Durée des soins

Selon la cause du traumatisme : s’il s’agit d’un traumatisme par permanente, relativement vite.

Ce que vous pouvez conseiller pour la poursuite des soins à domicile

Bain d’huile une fois par semaine avec de l’huile d’avocat par exemple suivi d’un shampooing très doux.

Cassure « spontanées »

Si la cassure du cheveu se produit sans que l’on puisse incriminer un agent chimique, c’est-à-dire si elle est spontanée, examinez, ou faites examiner, au microscope le bulbe de quelques cheveux.

Vous constaterez souvent qu’il est anémié jusqu’à devenir presque filiforme. Or, lorsque la cassure est d’origine traumatique, le bulbe est normal.

Vous pouvez appliquer deux fois par semaines le traitement suivant :

  • 1ère semaine : bains d’huile de ricin suivis de bains de vapeur
  • 2ème semaine :
    • appliquez sur le longueurs et sur le cuir chevelu, surtout une crème en phase continue aqueuse contenant un hydrolysat de kératine afin de « suralimenter » le bulbe
    • une fois la crème appliquée, facilitez l’assimilation de l’hydrolysat par l’emploi d’une préparation polyvitaminée, puis d’un tonique à base d’eau de mer
    • enveloppez ensuite la chevelure avec des serviettes humides et chaudes que vous renouvellerez afin de maintenir constante la température
    • terminez par un shampooing aux protéines
    • vérifiez ou faites vérifier périodiquement et régulièrement au microscope ou au micro-visionneur l’état du bulbe

Cheveux mous

Cheveux mous

Cheveux mous

Le but du traitement est de procurer du tonus à des cheveux qui ne tiennent ni la permanente, ni la mise en plis, et s’affaissent comme des « branches de saule pleureur ».

Ces cheveux mous, fins en général, semblent souffrir avant tout, d’une déminéralisation.

  • salifier les cheveux par une préparation à base d’eau de mer
  • appliquer immédiatement après une gelée d’algues ; elle a pour but de « coller’, de maintenir l’eau de mer contre le cheveu et le cuir chevelu ; la gelée d’algues apportera, en outre, à la région traitée, les éléments marins qu’elle contient
  • appliquer, ensuite, par brossage de la chevelure, une petite quantité d’huile de ricin hydro-soluble ; le cheveux pourra acquérir ainsi du poids et du corps, qui, tout en état « artificiels » peuvent lui conférer un meilleur tonus à la mise en plis
  • terminez les soins par un bain de vapeur ozonisé ; il contribuera à « durcir » le cheveu

Ajouter un commentaire